10 km des quais de Bordeaux 2017

Ce week-end j’ai eu la chance de courir les 10 km des quais de Bordeaux. Je vous partage mon compte rendu et mon ressenti sur cette course >>

10 km des quais de Bordeaux :
Pour la restauration du pont de Pierre

10 km des quais de Bordeaux 2017

Comme son nom l’indique la course a lieu sur les quais de Bordeaux reliant le pont Chaban Delmas au pont de Pierre. Une partie des frais d’inscriptions vai d’ailleurs contribué à la rénovation de celui-ci. Pour l’édition 2017 il y a eu 4000 participants

J’avais repéré cette course depuis plusieurs semaines mais j’ai un peu tardé pour m’inscrire. Et j’ai bien fait car j’ai eu la surprise de gagner un dossard en répondant à un jeu sur instagram (merci @gavefierbordeaux).

Racepack

J’ai un peu de fatigue dans les jambes après une sortie longue de 25km le week-end dernier et les 20km de Marseille-Cassis le week-end d’avant. Donc pas vraiment d’objectif de temps, juste prendre du plaisir. J’ai longtemps réfléchi pour savoir quelle tenue j’allais mettre. Je ne savais pas trop s’il allait faire froid ou s’il allait pleuvoir. J’ai finalement opté pour un legging, mon tee-shirt à manche longue et surtout mon coupe-vent.

La météo pas au rendez-vous

Habitant pas très loin du centre ville de Bordeaux, j’ai donc décidé d’y aller en courant pour m’échauffer. Je suis arrivé sur place 30 minutes avant le coup d’envoi. Dès mon arrivé je me place dans le sas -50 minutes. Le départ est donné à 10h pour la première vague. Je pars avec la seconde vague quelques minutes après. On se marche un peu dessus les premiers mètres, le parcours empruntant des voies piétonnes. Après plusieurs centaines de mètres, le peloton s’étire enfin. J’ai rapidement chaud avec mes couches de vêtements, je ne me sens pas au mieux, mais je continue. J’ai les jambes un peu lourdes, mais j’ai un bon rythme. On arrive rapidement sur le pont Chaban-Delmas, je serre un peu les dents, mais ça va. Il commence à pleuvoir, je suis bien contente d’avoir mon coupe-vent.

Les 2kms suivants sont un peu dur, j’ai toujours un rythme élevé, il pleut par intermittence et je commence à avoir très soif. Je m’arrête finalement à une fontaine d’eau. Ça me re booste pour repartir, je me sens mieux. Le ravitaillement ne se trouve pas loin au 5éme km. J’ai voulu prendre un petit truc à manger, mais il ne restait pas grand chose.

Une fin de course difficile

Le parcours continue sur les bords de Garonne rive droite, on aperçois la place de la Bourse de l’autre côté. Mes jambes sont toujours lourdes, mais pour le moment ça va. À l’approche du Pont Pierre en revanche ça se complique un peu. Une fois sur le pont, je commence vraiment à serré les dents. Et ça ne s’arrange pas en suite en croisant les coureurs en sens inverse. J’ai l’impression que c’est interminable, j’ai le rythme cardiaque assez élevé. J’essaie de lever un peu le pied pour reprendre mon souffle. On passe ensuite près de la maison écocitoyenne, on voit l’arche d’arrivée, mais il y a encore le miroir d’eau à contourner. Il pleut toujours et les pavés glissent un peu. Je ressens le besoin de m’arrêter pour faire redescendre un peu mon rythme cardiaque, il ne reste qu’un petit kilomètre à parcourir.

Dernier virage avant la dernière ligne droite. Je passe finalement sous l’arche d’arrivée avec un temps de 58’30« . Je récupère un petit sac avec le ravitaillement. Pas de médaille finisher, mais une médaille en chocolat distribué à toutes les femmes. Je suis bien contente d’avoir fini, car c’était un peu un jour sans, avec une météo pas terrible. D’autant plus que j’ai des douleurs au genou et au pied gauche qui se sont déclenchées. J’ai pas mal enchaîné ces dernières semaines, je pense que j’ai besoin de m’écouter et de prendre du repos avant d’attaquer mon plus gros défis : le Marathon de La Rochelle.

 

« La plus grande victoire, c’est la victoire sur soi. »
– Platon –

CATEGORIE(S) : Bordeaux, Running, Sports

Articles similaires

Commentaires (3)

J'étais à Bordeaux pile à ce moment. Malheureusement je n'avais pas entendu parler de cette course. Du coup je l'ai regardé de ma fenêtre vu que je logeais près du pont de pierre. Ça change un peu de voir une course sous cet angle hihi. Avec la météo j'étais presque contente de ne pas courir, vous n'avez pas été gâtés ! En plus j'avais involontairement fait presque le même parcours lors de ma sortie running la veille donc pas trop de regret.

C'est vrai que le temps n'était vraiment pas terrible. Le parcours était classique, mais j'aime bien courir sur les quais. Je ne sais pas si je la referais l'année prochaine, on verra bien 🙂

[…] de La Rochelle 2017J’ai mis un peu de temps avant de me pencher sur c …13 décembre 201710 km des quais de Bordeaux 2017J’ai mis un peu de temps avant de me pencher sur c …16 novembre 201720 km de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *