Pratiquer le cross training

Le cross training est une pratique intéressante pour progresser en course à pied. Il est important de se pencher sur cette pratique quand on souhaite augmenter le volume d’entraînement.

Cross training : de quoi il s’agit ?

Le cross training ou autrement dit l’entraînement croisé consiste à pratiquer des activités sportives en complément de son sport de prédilection. Par exemple les coureurs peuvent se diriger vers le vélo et la natation en plus de la course à pied. Une semaine type d’entraînement d’un runner intégrera donc d’autres sports.

L’objectif est de faire du pratiquant de cross training un sportif complet, en améliorant l’ensemble de ses qualités athlétiques.

Quels sont les bénéfices ?

Il y a de nombreux avantages à pratiquer le cross training. Dans un premier temps cela permets de varier les plaisirs et de rester motivé. En effet cela évite une certaine monotonie dans les entraînements. Cela permet également d’intégrer de la récupération active après une grosse session d’entraînement. En effet la natation ou le vélo sont des sports auto portés donc plus agréable pour les articulations.

Variés les sports permets également d’augmenter son volume d’entraînement tout en évitant la blessure. C’est aussi un moyen de renforcer d’autres muscles sollicités par la course à pied.

Les avantages du vélo et de la natation :

Le vélo : c’est un sport porté qui peut se décliner dans sa pratique tant dans un objectif de renforcement musculaire que dans un travail d’endurance.

La natation : il n’y a pas d’impact. C’est une activité d’endurance qui permet de muscler le haut du corps sans pour autant créer une musculation  préjudiciable aux performances du coureur. Aussi pour améliorer votre souffle, la natation est idéale. La respiration est parfois difficile à gérer en course à pied et le rythme de celle-ci est souvent irrégulier.

L’entraînement croisé en pratique

Le vélo et la natation pratiqué deux fois par semaine permet de développé l’endurance et peut remplacé une séance de course à pied soit sous forme d’endurance (45 minutes à 1 heure), soit sous forme de circuits à haute intensité afin de maintenir vos capacités cardio-vasculaires.

Dans l’idéal, et si vous avez le temps, intégrez également à votre emploi du temps les exercices de souplesse, ainsi qu’une séance complète de renforcement musculaire.

Intégrer le cross training permet indéniablement de réduire les risques de blessures tout en gardant un bon volume d’entraînement. Attention tout de même de garder suffisamment de séance de course à pied pour continuer à progresser.

Pour ma part voici ma semaine type :
Lundi : Vélo
Mardi : Course à pied
Mercredi : Renforcement musculaire
Jeudi : Course à pied
Vendredi : Repos
Samedi : Natation
Dimanche : Course à pied

Et vous est-ce que vous pratiqué l’entraînement croisé ? Si oui comment procédez-vous ?

CATEGORIE(S) : Fitness, Natation, Running, Sports

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *